Cinquante-troisième anniversaire du décès du Général de Gaulle. Aux côtés d’Anne-Marie Philippeaux, maire de Courseulles-sur-Mer, de Bertrand Bouyx, député du Calvados, de Cédric Nouvelot, Conseiller départemental et Conseiller régional et de Daniel Guérin, maire de Reviers, le comité Fidélité Gaulliste de Normandie était présent devant la stèle de la place de Gaulle à Courseulles-sur-Mer. En dépit d’une pluie battante, un bel hommage a été rendu au « plus illustre des Français ».

Après la cérémonie à l’extérieur, les participants se sont regroupés dans la salle du Conseil de la Mairie de Courseulles-sur-Mer, à l’abri des intempéries, ce qui a permis à nos valeureux porte-drapeaux, véritables « tout-terrain » des cérémonies, de commencer à faire sécher leur emblème et eux-aussi par la même occasion.

Dans son discours, Franck Leconte, Président de Fidélité Gaulliste de Normandie, a notamment remercié la municipalité pour son attachement sans faille à célébrer les grands anniversaires gaulliens sur son territoire : le 14 juin, le 18 juin et le 9 novembre. Courseulles-sur-Mer est une commune qui se souvient.

A la fin de son intervention, il a rappelé que le « gaullisme était aussi un héritage moral et que cet héritage, nous voulons le transmettre et le faire fructifier car nous avons l’intime conviction, au plus profond de nous-même, qu’il est parfaitement adapté aux temps modernes. Nous continuons donc à célébrer de Gaulle. Nous continuons dont à l’honorer. Nous continuons à transmettre son récit. Cela est constitutif de nos gènes. Nous le faisons raisonnablement mais nous le faisons aussi sentimentalement car de Gaulle et la France, c’est une histoire d’amour. C’est en ce sens qu’aujourd’hui, 9 novembre 2023, 53 ans après la disparition du Général, nous formons le vœu que cette journée du souvenir, de recueillement, d’hommage, soit aussi un moment de communion, d’espérance, de foi en la France. »

(Passez votre souris sur l’image et cliquez pour lancer le diaporama)

crédits photographiques : Claude Marchetti